L'Économie de l'Afrique by Philippe Hugon

By Philippe Hugon

Show description

Read or Download L'Économie de l'Afrique PDF

Best international & world politics books

The Political Discourse of Anarchy: A Disciplinary History of International Relations

This distinct disciplinary heritage of the sphere of diplomacy examines its early emergence within the mid-nineteenth century to the interval starting with the outbreak of worldwide warfare II. It demonstrates that some of the more often than not held assumptions concerning the field’s early background are mistaken, reminiscent of the presumed dichotomy among idealist and realist sessions.

The Samson Option: Israel's Nuclear Arsenal and American Foreign Policy

An research into Israel's nuclear features discloses information regarding the country's rush towards nuclear prestige, its collaboration with South Africa and Iran, and its espionage actions. Reprint. NYT.

Fiji Before the Storm: Elections and the Politics of Development

A racially-weighted structure, promulgated via decree in 1990, divided the rustic and invited overseas condemnation, and the financial system suffered from the cave in of associations of excellent governance. In 1995, an self sustaining structure evaluation Commision appointed by means of the Fijian parliament, suggested wide-ranging alterations to the structure.

Nuclear power's Global Expansion: Weighing Its Costs and Risks

While defense and fingers keep watch over analysts record what has helped preserve nuclear guns applied sciences from spreading, strength economics is never, if ever, pointed out. but, huge civilian nuclear power courses can-and have-brought states really a manner in the direction of constructing nuclear guns; and it's been industry economics, greater than the other strength, that has saved such a lot states from beginning or finishing those courses.

Extra resources for L'Économie de l'Afrique

Sample text

L’endettement permanent L’Afrique subsaharienne a été, au cours des années quatrevingt, prise dans l’engrenage d’un endettement permanent [Raffinot, Moisseron, 2000]. Le crédit doit être gagé sur la croissance des actifs réels. Or, les fuites de capitaux, les financements des « cathédrales dans le désert » ou de projets créant des excès de capacités de production de produits primaires n’ont généralement pas permis la création d’actifs réels rentables. L’Afrique est devenue un lieu de recyclage des capitaux permettant le blanchiment de l’argent, le financement des partis politiques étrangers ou les surfacturations, source de rentes privées et publiques.

40 % des entrées nettes de capitaux reprennent le chemin des pays créanciers sous forme de paiements d’intérêts ou de rapatriement des bénéfices. La baisse relative de l’aide publique Compte tenu du tarissement des flux privés, un relais s’opère par l’Aide publique au développement (APD) [Adda, Smouts, 1990 ; Gabas, 1990 ; Magnard, Tenzer, 1988]. Celle-ci permet de lever la contrainte financière extérieure. Les tests réalisés pour la période 1980-1987 sur trente pays africains montrent que les taux d’investissement étaient liés positivement avec le montant global de l’aide.

Considérés comme faiblement stratégiques, les pays africains subissent la double concurrence des pays de l’Est au niveau de la priorité des flux financiers et des pays d’Asie et d’Amérique latine pour les produits d’exportation. Cette marginalisation traduit l’épuisement d’une économie de traite, mal spécialisée, assistée et insérée dans une économie mondiale en profonde mutation (interconnexion des marchés, révolution de l’information…). Historiquement, les pays africains ont ainsi peu bénéficié de la part de l’Europe d’un effet de diffusion d’un modèle de croissance par les transferts de technologie, par les investissements directs et par une ouverture des marchés européens sur des produits industriels permettant une montée en gamme.

Download PDF sample

Rated 4.53 of 5 – based on 41 votes